Le ravalement de façade est toujours bien considéré dans le monde des travaux liés aux énergies renouvelables et au développement durable. C’est sans doute le moyen d’isolation le  plus prisé de nos jours puisqu’il permet une sérieuse économie d’énergie tout aussi efficace pour votre portemonnaie.

Les travaux à entreprendre pour une bonne isolation

De nos jours, plusieurs logements souffrent d’une mauvaise isolation. Ceci ne doit pas être pris à la légère lorsque l’on sait qu’il s’agit là d’un phénomène participant largement à l’émission des gaz à effets de serre. Quant aux murs de la maison, ils sont également une cause de déperdition d’énergie.

Il est donc bon à savoir qu’une bonne isolation de votre maison BBC (basse consommation) passe par la lutte contre les flux thermiques ; action essentielle pour maintenir une température constante. Pour réussir une telle performance, rien de mieux que l’isolation extérieure (ITE) : on habille alors la maison d’un manteau protecteur. Cette ITE permet, en effet,  de lutter contre les écarts de température en traitant aussi les « ponts thermiques ».

Améliorer la valeur écologique d’une maison à travers l’isolation

Le principe de l’isolation thermique par l’extérieur est d’envelopper le bâtiment d’un manteau isolant, cette isolation peut être envisagée lors d’une rénovation complète ou un ravalement de façade, après consultation des règles d’urbanisme de la commune. Par contre, l’isolation intérieure (ITI) consiste à intégrer l’isolant sur la face intérieure des murs des bâtiments.

En effet, le ravalement et l’isolation de la maison s’effectuent en une seule opération (technique intéressante lorsque les enduits extérieurs sont défectueux). Cette méthode permet de ne pas empiéter sur les zones habitables: on peut aussi rester dans le logement malgré les travaux. Enfin, cela apportera une touche de modernité à l’habitation.

Ainsi, prenez contact auprès des professionnels de l’habitation écologique et économique pour avoir de plus amples conseils.