Brico Deco

Le bricolage et la décoration pratique et facile

Aménagement

Avez-vous pensé à isoler vos combles perdus pour rester au chaud cet hiver ?

Isolation de combles perdus

Vous avez acheté une maison sans vous rendre compte que les combles étaient mal isolés ? Certaines personnes ne s’en rendent compte qu’après quelques mois de consommation d’énergie. Afin d’y remédier, la seule solution est d’effectuer une isolation combles perdus.

Isoler les combles non aménagés : le confort thermique avant tout

Le premier avantage que l’on tire d’une bonne isolation de combles perdus est bien évidemment le confort thermique dans l’ensemble de l’habitat. Si la chaleur peut s’échapper par les portes et fenêtres mal isolées, par les murs, par les ponts thermiques ou encore par le plancher, la toiture est la partie qui engendre le plus de pertes avec un taux de 30% de déperdition de chaleur. Et cela n’est pas sans effet sur la facture de chauffage.

Faut-il également rappeler que la réglementation thermique RT 2012, en plus d’imposer aux nouveaux bâtiments une isolation thermique efficace, fait bénéficier de crédits d’impôt à toux ceux qui projettent de réaliser des travaux d’isolation dans leurs maisons, y compris une isolation des combles perdus.

Isolation de combles perdus : quelle technique choisir ?

Parmi les innombrables matériaux d’isolation, quelques-uns conviennent mieux pour une isolation des combles non aménagés. Ainsi, la ouate de cellulose est un isolant naturel issu du recyclage de papiers journal ou d’imprimerie qui présente un coefficient de conductivité thermique de 0,038 à 0,043 W/m.K. Elle est commercialisée soit en vrac, soit en panneaux. La ouate de cellulose est conçue pour être à l’épreuve des insectes, de l’humidité, des champignons et du temps. On l’applique par soufflage ou par épandage, mais comme l’opération est assez délicate, le recours à un professionnel est de mise.

Le chanvre peut être également un parfait isolant pour les combles perdus. Il est naturel et sans danger pour la santé. Il résiste tout comme la ouate de cellulose, aux insectes, aux rongeurs et est antibactérien et antifongique. La laine de mouton compte parmi les isolants destinés aux combles. Présentée en panneaux ou en feutre, la laine de mouton est légère et facile d’installation. Elle assure une bonne isolation aussi bien thermique que phonique, mais il faut veiller à ce qu’elle soit traitée correctement contre les mites.

Recours à un professionnel de l’isolation pour les travaux

Les travaux d’isolation des combles ne sont jamais faciles. Pour éviter les tassements lors de l’épandage de l’isolant et que chaque recoin soit correctement isolé, l’intervention d’un professionnel en isolation combles perdus est conseillée. Celui-ci dispose de l’équipement nécessaire, mais aussi de la technique appropriée pour ce type de travaux.

1 Comment

  1. Sabine

    Salut,
    Merci pour les astuces ! Je tâcherai de les mettre en pratique, car j’ai eu une mauvaise surprise pendant l’hiver 2015. J’essaie toujours de trouver la meilleure isolation pour mes combles afin d’éviter ma mésaventure de l’année dernière. J’ai pris le temps de lire entièrement cet article. À présent, je vais mettre tout ce qui est écrit en pratique.

Leave a Reply

Theme by Anders Norén